Vers la fin de l’Ancien Régime, grâce à Madame Elisabeth de France et suivant l’exemple de Madame de Maintenon, on avait fait construire un nouveau bâtiment destiné à recevoir des jeunes filles pour leur éducation. Au retour des moniales, il devint pensionnat.

 A cette même époque, pour succéder à Madame de Créqui, la communauté fit choix de Mère Sainte Félicité qui, pour des raisons qui ne nous sont pas complètement connues, ne prit pas le titre d’Abbesse mais celui de Prieure. Durant son gouvernement, la communauté s’accrut. Les anciens bâtiments purent être rachetés en 1825 et la restauration de la chapelle fut achevée en 1846. Le pensionnat, quant à lui, prospéra.

C’est au Pensionnat de l’Abbaye que Thérèse Martin, future Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, fut élève de 1881 à 1886. Thérèse fit sa Première Communion, dans la chapelle de l’Abbaye, le 8 mai 1884. Elle fut également confirmée à l’Abbaye le 14 juin et reçue enfant de Marie.

 

Pour en savoir plus :

Site du Sanctuaire de Lisieux : Thérèse et les bénédictines de Lisieux