" Entendre volontiers les saintes lectures. "

(Règle de Saint Benoît)

 

La "lectio divina" est une lecture priante, paisible, réfléchie et amoureuse de la Parole de Dieu.

Si elle a pour objet principal la Bible, elle comprend aussi la patristique (l'étude des Pères du monachisme et de l'Église), la Tradition et les exemples des saints : c'est une réflexion vivante de l'Église au cours du temps.

 

" Lorsque nous prions, c'est nous qui parlons à Dieu ;

Mais quand nous lisons, c'est Dieu qui nous parle. "

(Saint Augustin, 4ème siècle)

  

   

 

" Vous avez le souci de nourrir votre vie spirituelle. Que ce soit sans aucune vaine prétention, mais pour acquérir la pureté du cœur.

Je vois que vous avez en vous le zèle de la lecture. Gardez-le. Efforcez-vous d'acquérir au plus tôt une vraie connaissance de la vie spirituelle. Sans elle, il ne peut être question d'arriver à la contemplation.

On comprend ce que l'on chante, dans la psalmodie, si on chemine d'un cœur pur sur une route de fidélité. Voulez-vous qu'en votre cœur s'édifie un vrai sanctuaire de la connaissance de Dieu, purifiez-le de tous les vices. Libérez-vous des soucis de ce monde. Un cœur accaparé de ces soucis envahissants ne peut arriver à la connaissance des choses de Dieu. Il ne peut profiter vraiment des saintes lectures qu'il a faites.

(Jean Cassien, moine du 4ème - 5ème siècle)