" L'oisiveté est ennemie de l'âme.

Les frères doivent donc consacrer certaines heures au travail des mains. "

" Ils sont vraiment moines, s'ils vivent du travail de leurs mains. "

(Règle de Saint Benoît)

Saint Benoît considère le travail comme partie intégrante de la vie du moine.

 

Le travail est une nécessité vitale de l'existence humaine.

  • Le travail est le moyen normal d'assurer la vie matérielle de la communauté et il contribue à la cohésion de celle-ci.
  • Le travail est partage de la condition laborieuse des hommes.
  • Le travail est facteur d'équilibre.
  • Le travail permet d'aider ceux qui sont dans le besoin.
  • Le travail est prière.

 

 

Par son travail, l'homme assure habituellement sa subsistance, s'associe à ses frères et leur rend service, peut pratiquer une vraie charité et coopérer à l'achèvement de la création divine.

(Concile Vatican II)